Nudidive Thailand

Nous nous retrouvons cette fois-ci à Phuket au centre de plongée Nudidive Thaïland de David Bastien. Plus précisément situé au cœur de Patong, la plage la plus animée de Phuket, où sont organisés des plongées sur tous les sites autour de Phuket, Phi Phi et sur les îles Similan. L’entreprise propose des formations PADI (Professional Association of Diving Instructors), allant du baptême jusqu’aux niveaux professionnels. Entreprise à dimension humaine, il est possible d’effectuer un programme à la carte en fonction du niveau, du temps et de la disponibilité de chacun.

Père d’une jeune fille, David, 49 ans, est parti de France depuis 2003 pour changer de vie et fuir le rythme infernal parisien. Après avoir voyagé pendant 2 an et demi en Asie et dans une partie du Pacifique, la Thaïlande a été rapidement une évidence pour lui. Très doué en plongée et conscient du potentiel de ce marché, il a décidé dans un premier temps, en 2006, de créer son business en freelance dans ce même domaine. L’entreprise s’est développée petit à petit via SEO et Google Adwords pour un meilleur référencement mais également via Tripadvisor qui est un outil indispensable actuellement.

Comme pour chaque article, nous demandons à notre interlocuteur des conseils et des chiffres clés.
Tout d’abord, il ne faut pas croire que créer son business en Thaïlande mène à la fortune. En effet, lorsqu’on vient en Asie pour travailler c’est surtout pour la qualité de vie alors que l’enrichissement attire très souvent les convoitises et les problèmes.
Comme dans la plupart des pays d’Asie du Sud-Est, il faut des associés locaux. En Thaïlande il faut que 3 associés Thaïlandais détiennent 51% des parts de l’entreprise et que le créateur détenant 49% payent à ces derniers la sécurité sociale.
La location mensuelle de son local est d’environ 600€ par mois. Le salaire minimum  par mois est de 10 000 Bahts soit 285€.

4 conseils :
1)    Venir y vivre en tant que touriste pendant 1 an pour voir les deux types de saison et s’imprégner de la culture. Dans la pratique, on apprend beaucoup de choses sur la culture thaïlandaise. Dans le pays, il n’y a pas la notion du temps, la population parle uniquement au présent (le futur ou le passé n’existe pas). C’est pourquoi elle manque la plupart du temps d’ambition et d’investissement car ce qui l’intéresse c’est le jour J.
2)    Faire une étude de marché approfondie et dans un premier temps commencer à bosser en Freelance. Il est intéressant de savoir combien on aura besoin pour vivre et de se projeter sur les 10 prochaines années.
3)    Ne pas faire confiance aux « amis » et se renseigner par soi-même. Aller dans les offices du gouvernement / Labour Office ou Tax office.
4)    Apprendre le thaï est un vrai plus.


 

Samuel Karl

© 2019 by Asiankeys 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now