La Plantation - Kampot

Secteur

Poivre

Création de l'entreprise

2010

Siège social

Kampot

Nombre de visiteurs (2018)

45 000

Nombre de salariés

150

C’est à Kampot, au Sud-Est du Cambodge, que nous avons fait la rencontre des fondateurs de la plantation de poivre, Nathalie Chaboche et Guy Porré. Anciennement à la direction d’entreprises appartenant aux secteurs innovants des technologies de la communication et des services informatiques, ce couple est tombé amoureux du Cambodge lors d’un voyage de prospection. Suite à la visite d’une plantation de poivre et désireux de changer radicalement de vie, c’est à Kampot qu’ils ont décidé de se lancer dans cette nouvelle aventure. Une fois le sol adéquate trouvé et certifié exploitable (tests réalisés par plusieurs laboratoires), le processus fut enclenché immédiatement. Pour être propriétaire de ce terrain, le couple a dû obtenir la nationalité cambodgienne à l’aide d’un avocat, car au Cambodge une terre ne peut pas être la propriété d’un étranger. En même temps a eu lieu la constitution d’une équipe de fermiers qualifiés dont Keak Heng (grand fermier chinois spécialisé dans le poivre) mais aussi de nombreux autres provenant de villages environnants. C’est alors que la plantation des premiers pieds de poivre pouvait débuter. 

 

Il faut attendre trois ans pour une première récolte de poivre, c’est pour cela que différent projets furent lancé pour palier à cette longue attente et rendre ce projet viable : 

 

-    Ecotourisme : visite organisée de la plantation et présentation du mode d’exploitation (objectif 65 000 visiteurs sur 2019 : +30% par rapport à 2018) / découverte de la région / découverte des différentes gammes de poivres / cours de cuisine / service de restauration…

 

-    Digitalisation : ouverture d’un site d’E-commerce à destination de l’Europe

 

-    Internationalisation : développement de produits autres que le poivre pour avoir une gamme complète et se lancer à l’international (actuellement 20 produits différents : objectif 30 d’ici deux ans)

 

-    Projet social : développement d’une école où une centaine d’élèves sont scolarisés / développement de la région (voir ci-dessous)

 

Aujourd’hui la plantation peut donc être reconnue comme un projet d’agrotourisme social et durable. Elle compte plus de 22 000 pieds de poivre réparti sur environ 20 hectares. Prêt de 150 Cambodgiens sont employés à temps plein et 150 de plus de façon journalière.  En faisant travailler autant de personnes, la plantation participe au développement de la région. En moyenne chaque salarié de la plantation va aider quatre personnes en plus. A ceci s’ajoute le fait que les salaires pratiqués sont nettement supérieurs à ceux du marché, ceci dans le but de motiver le personnel, mais aussi pour le fidéliser et le conserver. Ceci est un des enjeux quotidiens pour Nathalie et Guy et peut parfois poser problème. Selon eux, les Cambodgiens ne font pas de leur travail une priorité, cela passe bien après la famille ou les traditions par exemple. Du jour au lendemain ils peuvent décider de partir car ils savent qu’ils n’auront pas de difficulté à trouver un nouvel emploi ailleurs. Ces départs peuvent être pour différents types de raison plus ou moins valables mais les deux fondateurs sont d’accord pour dire que le conflit ou un désaccord avec un employé entraîne dans 90% des cas un départ presque immédiat. C’est pour cette raison qu’il faut adapter son management et toujours chercher à anticiper les complications ou problèmes en étant très proche d’eux. Cette gestion du personnel doit être stratégiquement réalisée. Un conseil que nous avons reçu à ce sujet est qu’il faut oublier ses réflexes et méthodes d’européens. Ici la confrontation ne mènera à rien de productif et le rapport au travail est fondamentalement différent. Les Cambodgiens se projettent pas ou qu’à très court terme et cherchent souvent à éviter tout type de responsabilités. C’est notamment pour cela qu’à la plantation le marketing et commercial est géré par des Français et Européens et que le back office est exclusivement Cambodgiens. 

Jean Vellutini

© 2019 by Asiankeys 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now