Ton Mai Spa Phuket

C’est C’est dans le sud de la région de Phuket à Rawaï, quartier réputé pour son importante communauté d’expatrié français, que nous avons rencontré Hervé le responsable du Ton Mai Spa. Avant de se lancer dans son aventure thaïlandaise, notre entrepreneur résidait dans la région parisienne et travaillait dans le conseil en investissement pour les sportifs de haut niveau à la retraite. Suite à un problème personnel il décida de tout quitter et de se tourner vers la méditation. C’est au nord de la Thaïlande qu’il fit la rencontre d’un chaman qui lui inculqua les valeurs du bouddhisme et de la spiritualité. Habitué à côtoyer des établissements de massage et de relaxation, il trouva que le design et l’ambiance de ces derniers n’étaient pas cohérents ou adaptés.

C’est pour cette raison, qu’en janvier 2015, il décida de s’installer à Phuket pour ouvrir son propre spa. Il fit la rencontre d’un riche investisseur qui souhaitait céder le bail locatif du terrain, à un prix nettement inférieur à la moyenne, à une seule condition : garder le tamarin centenaire présent au centre du terrain (que l’on retrouve sur le logo).
Organisé autour de l’arbre centenaire, le spa est notamment équipé d’une piscine, d’un jacuzzi, de Hammams et de plusieurs salles de massage. Cette oasis se veut en totale cohérence avec l’état d’esprit de son dirigeant. C’est pour cette raison que la piscine et le hammam sont gratuits afin que les clients puissent profiter pleinement de l’expérience. Afin de proposer un service complet, le spa possède également un restaurant avec une carte affichant des plats typiques thaïlandais et européens.

Numéro 1 sur Tripadvisor, le spa reçoit de très bons commentaires car ce dernier réussit à recréer une ambiance naturelle et un environnement non aseptisé. Possédant plusieurs salles de massage et employant 10 masseuses à plein temps, Hervé arrive à proposer 70 massages par jour en saison haute et 20 en saison basse. Le prix d’un massage n’est pas excessif car il vous faudra débourser la très généreuse somme de 5€.
En plus d’être le gérant de cette entreprise, cet ancien parisien s’est lancé dans l’encadrement de cours de waterbike qu’il propose tous les matins.

La réussite d’un spa se fait, outre avec la qualité du service et des infrastructures, grâce au choix pertinent de ses partenaires. En effet, Hervé a une importante communauté de boxeur de Muay-thaï qui viennent terminer leur entrainement au spa. Ces derniers utilisent les différentes installations ou services du spa (comme le jacuzzi à zéro degré ou le massage exfoliant aux graines de café) et communiquent en échange sur le spa.
En plus de ces sportifs, Hervé a mis en place un partenariat avec un gestionnaire de location de maisons de luxe sur du court terme. Le partenariat est simple et s’est fait de manière naturelle car le gestionnaire conduit ses clients dans le spa de Hervé pour les faire patienter avant le check in. Cet accord entre les deux parties permet d’augmenter le nombre de client du spa et de résoudre le problème de l’attente pour les locataires des maisons de luxe.

Pour manager des employés thaïlandais, il vous faut absolument parler la langue car l’anglais ne vous suffira pas pour régler les différentes situations au quotidien. Hervé a donc décidé de recruter une manager Thaï parlant parfaitement l’anglais. Cette dernière a, en plus de son rôle de manager, pour mission la médiation entre les employés et le gérant du spa. Le fait que le taux de chômage est bas et que les thaïlandais sont un peuple très fier ne facilite pas la gestion et l’encadrement de ces derniers. En effet, Ils vivent au jour le jour et sont capable de tout quitter dès le moindre problème. L’instabilité du management des employés n’est pas la seule problématique que Hervé a dû résoudre.

En effet, vu que Hervé ne s’est pas marié avec une personne ayant la nationalité thaïlandaise, il a d’abord dû faire appel à un prête nom qui détenait 51% de son activité. Après une mésaventure avec son ancien associé, il prit la décision de faire appel à la femme du consul de France à Phuket (qui est thaïlandaise) afin qu’elle devienne associée majoritaire.
Le gérant du spa nous a expliqué que les étrangers, appelés « Phalang », ne pouvaient pas acheter de terrain mais seulement le louer. En plus de la difficulté d’accès à la propriété, la création d’un poste pour un étranger doit être accompagné par la création de quatre postes pour des thaïlandais. Même si les choses évoluent en Thaïlande, il faut faire attention aux arnaques et à ne pas prendre la place d’un thaïlandais. Par exemple l’inspection du travail peut sanctionner un étranger s’il touche de l’argent, s’il fait visiter une chambre d’hôtel ou s’il s’occupe d’un quelconque travail manuel. Le permis de travail délivré par le gouvernement ne permet pas aux étrangers de faire des choses que les Thaïs ont l’habitude de faire.   

Ce n’est pas ce patriotisme économique qui a poussé Hervé à vendre son spa d’ici la fin de l’année, mais tout simplement son envie de découvrir l’Asie et ses alentours. Le spa a déjà trouvé un acquéreur car c’est un chirurgien esthétique français qui reprend l’activité. Le prix de la revente du spa, égale au chiffre d’affaire annuel du spa, est de 7 millions de Bahts (environ 200 000 euros).  
Même s’il décide de mettre en vente le spa, ce n’est pas pour autant que notre entrepreneur souhaite tirer une croix dessus. En effet, Il envisage de continuer à donner des cours de waterbike tous les matins.

En conclusion, le créateur du Ton Mai Spa nous conseille de prendre son temps, de se faire aider par des organismes français, de bien choisir son avocat lors de la rédaction des contrats et de bien organiser son équipe autour d’une personne de confiance parlant la langue.

Fabien Moulin

© 2019 by Asiankeys 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now